LES VERRES VIVALITE® CONÇUS POUR L’APRÈS CATARACTE

Après une opération de la cataracte, la vue est métamorphosée : un voile se lève pour retrouver couleurs et netteté. Pourtant, l’éblouissement reste une gêne courante après l’intervention.
Essilor a conçu les verres Vivalite qui répondent aux besoins spécifiques des personnes opérées de la cataracte.

Les avantages de Vivalite

- RÉDUIRE LA SENSATION D'ÉBLOUISSEMENT : Après une opération de la cataracte, une personne sur quatre reste très sensible à la luminosité.

- UNE ADAPTATION PLUS RAPIDE AUX CHANGEMENTS DE LUMINOSITÉ : Après une exposition au soleil ou à la lumière, les yeux s’acclimatent plus rapidement à l’obscurité.

- FILTRE ANTI LUMIÈRE BLEUE NOCIVE : Des verres spécialement conçus pour protéger les yeux des rayons UV et de la lumière bleu violet.

- UN CONCENTRÉ D’INNOVATION : Vivalite combine les technologies Essilor contre la photosensibilité et la lumière bleue nocive.

Vivalite, le verre dédié aux personnes opérées de cataracte

POURQUOI PORTER DES LUNETTES APRÈS UNE OPÉRATION DE LA CATARACTE ?

Corriger sa vue

84% des patients1 ont besoin de lunettes après l’opération de la cataracte.

En fonction de l’implant qui est proposé par l’ophtalmologiste, vous aurez encore besoin le plus souvent d’une correction. Vous aurez besoin soit de porter vos lunettes de vue en permanence, soit seulement pour certaines situations, en vision de loin, pour conduire ou aller au cinéma, ou en vision de près, pour lire par exemple. En revanche, dans tous les cas, votre vue, vos besoin de correction ne seront plus les mêmes. 
Environ un mois après l’opération, quand votre vue sera stabilisée, votre ophtalmologiste vous prescrira de nouvelles lunettes.

Protéger ses yeux de la lumière

1 patient sur 4 se plaint d’éblouissement après une intervention de la cataracte2.

Le saviez-vous ? Il est normal que vos yeux soient plus sensibles après une opération de la cataracte. Pendant l’opération, un implant est placé dans l’œil pour remplacer le cristallin opacifié qui créait cet effet de voile sur vos yeux. Cet implant est donc beaucoup plus transparent et protège moins la rétine de la lumière.

Préserver sa vue après la cataracte

Après l’intervention de la cataracte, l’implant qui a remplacé  le cristallin opacifié, est bien plus transparent. Cela a pour conséquence d’exposer la rétine à plus de lumière et donc aussi à plus de lumière bleu violet nocive3. Une étude scientifique a même démontré que les risques de développer une DMLA sont multipliés par 5,7 sur des patients opérés de la cataracte4.

La nécessité de se protéger des lumières potentiellement nocives est d’autant plus accrue après l’opération de la cataracte.

Les verres Vivalite, la solution après la cataracte ?

C’est en observant les porteurs de lunettes après leur opération de la cataracte, toujours aussi gênés par l’éblouissement, que nous avons décidé de tester et de créer un verre innovant. 

En combinant les technologies les plus avancées de nos gammes Essilor, les verres Vivalite viennent répondre à deux problématiques rencontrées par les personnes opérées de la cataracte :
 
- Soulager leurs yeux de l’éblouissement de la lumière à l’extérieur avec les verres à teinte variable, Transitions, qui s’adaptent à la luminosité, même derrière le pare-brise d’une voiture.
- Filtrer les lumières potentiellement nocives (UV et lumière bleue) pour la santé de l’œil avec le traitement le plus avancé Crizal Prevencia. 
 
Vivalite est une innovation que nous avons testée aux côtés de nos clients. Notre étude, menée sur 5 semaines, a permis de mesurer l’efficacité des verres Vivalite sur des personnes opérées de la cataracte :

- Leur seuil de photosensibilité est considérablement réduit notamment en extérieur (+45% lorsque le verre est clair5, +119% après que le verre se soit teinté6).
- La sensation d’éblouissement inconfortable a significativement diminuée.
- Leurs yeux s’adaptent plus rapidement à l’obscurité après avoir été exposés à la lumière (+28% 7).

(1) IPSOS STUDY, on 60-75 year old pre and post cataract surgery .
(2) IPSOS 2011 - étude SENIORS VISION, Essilor, 2011.
(3)  La lumière bleu violet émise dans le spectre lumineux entre 415 et 455 nm est la plus nocive pour la rétine externe : Arnault, Barrau et al., PlosOne, 2013.
(4) Études Beaver Dam Eye (Klein et al. 2002) & Blue Mountain.
(5) IC95% = intervalle de confiance à 95%, donne un encadrement correct 95 fois sur 100 en moyenne. p<0,0001 indique que le gain induit par le verre est très significatif avec moins d’1 chance sur 1000 de se tromper en l’affirmant.
(6) Etude clinique menée par Essilor et le Centre d’Investigation Clinique de l’Hôpital des Quinze-Vingts en 2015 et 2016 sur N=20 sujets.

(7)  Analyse sur N=18 sujets.

 


(1) IC95% = intervalle de confiance à 95%, donne un encadrement correct 95 fois sur 100 en moyenne. p<0,0001 indique que le gain induit par le verre est très significatif avec moins d’1 chance sur 1000 de se tromper en l’affirmant.(2) Etude clinique menée par Essilor et le Centre d’Investigation Clinique de l’Hôpital des Quinze-Vingts en 2015 et 2016 sur N=20 sujets(3) analyse sur N=18 sujets.(4) IPSOS 2011 - étude SENIORS VISION, Essilor, 2011(5) Études Beaver Dam Eye (Klein et al. 2002) & Blue Mountain