Lumière 6 min. de lecture

Quelles solutions face à la sensibilité à la lumière ?

Partager sur

9 personnes sur 10 déclarent être sensibles à la lumière*. Au volant, ébloui par des phares, en sortant d'un tunnel de jour comme de nuit, en sortant du cinéma, en consultant votre smartphone, ou tout simplement en passant un moment au soleil... Qui n’a jamais été gêné par la luminosité ? On vous explique les principales causes de sensibilité à la lumière, ses effets et les solutions pour y remédier.
Accès rapide
  1. Qu'est ce que la sensibilité à la lumière ?
  2. Êtes-vous sensible à la lumière ? 
  3. Profitez des offres découverte Transitions®

QU’EST-CE QUE LA SENSIBILITÉ À LA LUMIÈRE ?

La sensibilité à la lumière est une gêne liée à l’éblouissement. Nos yeux s’adaptent constamment aux variations et à l’intensité de la lumière : comme le ferait le diaphragme d’un appareil photo, la pupille se contracte ou se dilate pour réguler la quantité de lumière qui parvient à la rétine : quand la lumière est forte, la pupille se réduit. 

La rétine comporte deux types de photorécepteurs : les cônes (pour la vision de jour et la vision des couleurs) et les bâtonnets (pour la vision de nuit et la vision en périphérie du champ visuel). La rétine reçoit la lumière et transmet les informations visuelles au cerveau via le nerf optique. 

L’éblouissement se produit quand la quantité de lumière est trop importante :

  • Il peut occasionner de l’inconfort et un sentiment de fatigue visuelle (yeux qui grattent, qui pleurent, maux de tête, paupières lourdes, rougeurs et douleurs lancinantes).
  • L’éblouissement peut aller jusqu’à impacter les performances visuelles et peut se révéler véritablement handicapant au quotidien. 

La sensibilité à la lumière se ressent à différents niveaux selon votre degré de tolérance (légèrement sensible, sévèrement sensible ou seulement sensible dans des cas particuliers). Outre l’inconfort physique, la sensibilité à la lumière peut impacter votre quotidien de différentes façons :

  • Répercussions émotionnelles : agacement, stress, anxiété, manque de concentration, ...
  • Impact sur la vie sociale ou professionnelle : l’éblouissement peut affecter négativement la capacité à effectuer correctement son travail (notamment pour les utilisateurs d’outils numériques).
  • Enfin, l’éblouissement au volant est un facteur de danger réel en matière de sécurité routière.

Quelles sont les causes de la sensibilité à la lumière ?

Différents facteurs influent sur la sensibilité à la lumière, parmi lesquels :

  • La position spatiale de la source lumineuse et sa taille influent sur la quantité et la qualité de lumière reçue par nos yeux. Plus la source lumineuse est petite et intense, plus l’éblouissement est grand.
  • Les enfants réagissent différemment à la lumière : leur cristallin est plus transparent, leur pupille est plus grande et leurs défenses antioxydantes ne sont pas encore matures. 
  • En vieillissant, le cristallin s’opacifie et jaunit : la rétine perçoit moins de lumière. Les personnes opérées de la cataracte sont particulièrement sensibles à la lumière car elles n’ont plus le bénéfice d’un cristallin qui les protège de l’éblouissement. 
  • Certaines maladies ou altérations de la cornée sont des causes communes de sensibilité à la lumière : abrasion de la cornée, uvéite, chirurgie réfractive, œil sec, DMLA, glaucome, méningite.
  • Certains traitements médicamenteux peuvent avoir comme effet secondaire une sensibilité à la lumière.
  • Les forts myopes peuvent également être plus sensibles à la lumière.
  • La grossesse peut influer sur la sensibilité à la lumière en raison de changements hormonaux.
  • Les contrastes lumineux élevés, comme par exemple la visualisation d'un écran très lumineux dans un environnement sombre, peuvent être source d'inconfort.
Jeune homme allongé dans son lit et exposé à de la lumière émise par l'écran de sa tablette tactile, en intérieur.
Le saviez-vous ? 

On dit souvent, à tort, que les yeux clairs sont plus sensibles à la lumière. C’est une idée reçue car la couleur des yeux n’a aucun impact sur leur sensibilité à la lumière.

COMMENT SAVOIR SI VOUS ÊTES SENSIBLE À LA LUMIÈRE ?

Vous reconnaissez-vous dans les situations suivantes ?

⚠️ Pour afficher ce tableau correctement, basculez l'écran de votre smartphone en mode paysage.

 RarementDe temps en tempsSouventTrès souvent
Vous plissez souvent les yeux quand vous êtes exposé à la lumière.        A          B      C        D
Vous trouvez parfois la luminosité de votre smartphone, ordinateur ou tablette, trop agressive, particulièrement en soirée.        A          B      C        D
Les éclairages artificiels trop vifs ou la lumière blanche à l’intérieur vous dérangent (par exemple dans un centre commercial).        A          B      C        D
Vous êtes gêné lorsque vous passez soudainement de l’ombre à la lumière (sortie de tunnel en voiture, ou encore en sortant du cinéma, ...).        A          B      C        D
Il vous faut impérativement des lunettes de soleil quand le soleil est bas ou que le ciel est nuageux, mais que la luminosité est forte.        A          B      C        D
Le mode nuit sur votre smartphone a changé votre vie.        A          B      C        D
En journée, vous conduisez souvent avec le pare-brise abaissé ou des lunettes de soleil.        A          B      C        D
La lumière des phares et feux de circulation vous perturbe quand vous conduisez. Vous êtes ébloui par les reflets sur les surfaces réfléchissantes (eau, sable, neige, vitres, surfaces métalliques...).        A          B      C        D
Il vous arrive d’être gêné lorsque vous rentrez à l’intérieur, après avoir été exposé au soleil.        A          B      C        D

Résultats :

  • Vous avez plus de quatre « réponses D » : vous êtes hypersensible à la lumière et cela peut représenter une gêne importante dans votre quotidien.
  • Vous avez plus de quatre « réponses C » : vous êtes légèrement sensible à la lumière.

Dans ces deux cas, nous vous conseillons d’échanger avec votre opticien. Il vous présentera des solutions adaptées à vos habitudes de vie et à vos besoins spécifiques, comme les verres photochromiques Transitions, qui s'adaptent et se teintent en fonction de la luminosité ambiante. Vous pouvez les porter en toute situation : au volant, devant vos écrans, en intérieur comme à l’extérieur. Il existe également les verres solaires polarisants Xperio, qui limitent la sensation d’éblouissement même en cas de réverbération. Ils accentuent votre perception des contrastes, améliorant ainsi vos performances visuelles même par forte luminosité. 

  • Vous avez plus de quatre « réponses B »vous êtes peu sensible à la lumière. Vos yeux s’adaptent bien aux différentes sources et intensités lumineuses, en dehors de quelques situations particulières. Néanmoins, n’hésitez pas à demander conseil à votre opticien qui vous accompagnera dans le choix de verres pour vous protéger des UV et de la lumière bleue nocive, et augmenter votre confort visuel.
  • Vous avez plus de quatre « réponses A » : vous êtes très peu sensible à la lumière. N’oubliez pas pour autant de protéger vos yeux des UV, quelle que soit la saison. En effet, les UV ne sont pas perceptibles et n’entraînent pas de sensibilité à la lumière. Que l’on soit ébloui ou non, la nocivité des rayons UV pour l’oeil a été démontrée depuis de nombreuses années**, tout comme pour la peau. 
Bénéficiez des offres découverte Transitions® chez un opticien proche de chez vous

 —

*Transitions Optical Life 360TM Live Wearer Testing, (U.S., France, China), Ifop, 2016-2017, N=117. **Kerkenezov, 1956 et les études épidémiologiques de Beaver Dam Eye, 2004, et Chesapeake Bay, 1992.

Vous aimerez aussi :

Lumière 3 min. de lecture

Profiter et se protéger de la lumière au quotidien

Source de vie, la lumière est notre meilleure alliée au quotidien. Cependant, la lumière procure parfois des désagréments, et présente même des risques pour nos yeux et pour notre santé visuelle au sens large. Apprenez à vous en protéger dès maintenant !

Lumière 10 min. de lecture

La lumière bleue et la vue

Qu’est-ce que la lumière bleue ? Comment se protéger de la lumière bleue nocive tout en profitant des effets bénéfiques de la lumière bleu-turquoise ? Nos réponses pour préserver votre capital visuel au long terme !

Lumière 5 min. de lecture

UV et lumière bleue

Vos yeux sont précieux. Ils sont indispensables, mais ils sont aussi fragiles. Si la lumière est indispensable à notre organisme, certaines de ses composantes peuvent altérer votre capital vue. On vous dit tout !