La vue des enfants 4 min. de lecture

Repérer les signes d’inconfort visuel chez l’enfant

Partager sur

Bien que notre développement oculaire se termine à la fin de l’adolescence ou au début de la vingtaine, les défauts visuels courants apparaissent souvent dès le plus jeune âge. La plupart des parents connaissent certains des troubles visuels les plus courants, à savoir la myopie (vision floue de loin) ou l’amblyopie (œil paresseux). Cependant, des épisodes répétés d’inconfort visuel peuvent aussi être préoccupants chez les jeunes enfants.

Dernièrement, les cours en classe ont laissé place à l’enseignement à distance, et cela a engendré une utilisation encore plus intense des smartphones et des écrans. En conséquence, votre enfant s’est peut-être plaint de fatigue visuelle. À la maison, à l’école ou lorsque les enfants jouent à l’extérieur, il est important que les parents sachent reconnaître les symptômes de fatigue visuelle chez l’enfant et d’en limiter les effets en prévenant la fatigue oculaire.

L’inconfort visuel : un phénomène moderne ?

Il n’est guère surprenant que les jeunes d’aujourd’hui, qui sont nés et ont grandi à l’ère du numérique, utilisent les écrans plus que jamais auparavant. Selon une étude récente de l’OFCOM, les enfants passent plus de deux heures par jour sur des appareils numériques, qui s’ajoutent à près de deux heures quotidiennes de télévision1. Une étude de 2009 montre que l’inconfort visuel lié à l’utilisation prolongée de l’ordinateur est dû, en partie, à la réticence des enfants à interrompre une activité plaisante pour faire une pause2. Ces activités prolongées en vision de près entraînent une réduction de plus de 50 % des clignements d’œil, susceptible de provoquer une mauvaise diffusion des larmes et une irritation ou « sécheresse oculaire ». 

Bien sûr, les appareils numériques ne sont pas la seule cause d’inconfort visuel. Les allergies, les infections ou l’exposition à des corps étrangers ou à des substances chimiques (comme le shampooing ou le chlore) peuvent aussi provoquer une gêne pour votre enfant, tout comme lire dans un espace mal éclairé ou solliciter ses yeux en vision de près pendant de longues périodes.

Les signes courants d’inconfort visuel

Les enfants peuvent se frotter les yeux et se plaindre de maux de tête ou de gêne lorsqu’ils sont exposés à des lumières vives ou au soleil (sensibilité à la lumière). Les yeux rouges ou larmoyants sont d’autres symptômes plus faciles à reconnaître. Dans certains cas, les enfants peuvent ressentir des picotements ou une douleur au niveau des yeux, qui s’accompagnent parfois d’une vision floue ou brouillée et de symptômes d’inconfort postural, comme une douleur dans le cou ou le haut du dos après une longue période d’activité sédentaire sollicitant la vision de près.

Plus les problèmes sont détectés tôt, plus il est facile de les traiter. Il est donc important de parler avec son enfant de sa vue et des bons réflexes à adopter pour la préserver. Les plus jeunes ne sont pas forcément à même de se plaindre de leur fatigue oculaire, mais les plus grands peuvent apprendre à préserver leurs yeux en limitant par exemple le temps qu’ils passent devant les écrans. Encourager les enfants à reconnaître lorsque leurs yeux sont fatigués et à faire régulièrement des pauses est un excellent moyen d’éviter les gênes dues à la fatigue visuelle.

Il a été démontré que limiter le temps passé sur les écrans pour les enfants améliore leur concentration, leur sommeil et leur état de santé général3, tout en réduisant la fatigue visuelle due à une surexposition aux appareils numériques. L’OMS recommande un temps passé sur les écrans d’une heure par jour maximum pour les enfants de 2 à 5 ans4, tandis que l’AHA (American Heart Association) recommande un maximum de deux heures par jour pour les enfants plus âgés5.

Soulager les symptômes d’inconfort visuel chez l’enfant

Si votre enfant se plaint souvent de fatigue oculaire, prêtez attention au moment et à l’endroit où il se trouve lorsqu’il se plaint. Bien que la gêne ressentie puisse être plus prononcée lorsque votre enfant est fatigué, vous remarquerez peut-être qu’il se plaint surtout après l’école, au cinéma ou lorsqu’il lit ou fait ses devoirs. Cela vous permettra d’identifier les situations dans lesquelles votre enfant ressent une gêne et de trouver des solutions.

Au quotidien, surveillez le temps d’écran de votre enfant et encouragez-le à faire des pauses d’environ dix minutes par heure d’utilisation. Évitez l’éclairage vertical trop agressif lorsque votre enfant fait ses devoirs ou quand il lit, tout en vérifiant que la pièce où il se trouve est suffisamment éclairée, que son siège est confortable et correctement positionné. 

La luminosité de l’écran d’ordinateur est une source importante de fatigue visuelle. Vous pouvez donc ajuster les paramètres de l’écran. Des gouttes pour les yeux peuvent soulager la sécheresse oculaire occasionnelle (sous le contrôle du médecin, de l’ophtalmologiste ou du pédiatre de votre enfant).

Si votre enfant se plaint des problèmes ci-dessus, rendez-vous chez votre ophtalmologiste pour réaliser un bilan ophtalmologique complet. Un bilan annuel est recommandé pendant l’enfance et l’adolescence, en particulier pour les enfants chez qui des défauts visuels (comme la myopie et l’astigmatisme) ont été diagnostiqués. Si votre ophtalmologiste a prescrit des lunettes de vue à votre enfant, rendez-vous ensuite chez votre opticien qui pourra vous conseiller des verres correcteurs spécialement adaptés aux enfants. 

Conçus pour prendre soin des yeux des enfants en pleine croissance, les verres Eyezen® Kids par Essilor corrigent leur vue tout en leur apportant un meilleur confort visuel au quotidien, dans toutes leurs activités. Ils contribuent également à protéger les yeux des enfants de la lumière bleu-violet nocive6.  Les verres Eyezen® Kids, destinés aux enfants de 6 à 12 ans, sont adaptés à toutes sortes de montures. Ils tiennent compte de trois critères essentiels7 afin de garantir un confort visuel optimal aux enfants.

1OFCOM, 2019. ‘Why children spend time online’, disponible sur https://www.ofcom.org.uk/about-ofcom/latest/media/media-releases/2019/why-children-spend-time-online
2N.Kozeis, 2009. ‘Impact of computer use on children’s vision’ dans Hippokratia, 13(4), pp. 230–231. Disponible sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2776336/
3Douglas A. Gentile, PhD; Rachel A. Reimer, PhD; Amy I. Nathanson, PhD; et al, 2014. ‘Protective Effects of Parental Monitoring of Children’s Media Use’ dans JAMA Pediatr. 168(5), pp. 479-484. Disponible sur : doi:10.1001/jamapediatrics.2014.146
4Organisation mondiale de la Santé, 2019. ‘Guidelines on physical activity, sedentary behaviour and sleep for children under 5 years of age’. Organisation mondiale de la Santé. Disponible sur : https://apps.who.int/iris/handle/10665/311664.
5Barnett TA, Kelly AS, Young DR, Perry CK, Pratt CA, Edwards NM, Rao G, Vos MB, 2019. Au nom de l’American Heart Association Obesity Committee of the Council on Lifestyle and Cardiometabolic Health ; du Council on Cardiovascular Disease in the Young ; et du Stroke Council. ‘Sedentary behaviors in today’s youth: approaches to the prevention and management of childhood obesity: a scientific statement from the American Heart Association.’ Circulation. 2018;138:e142–e159. Disponible sur : https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/CIR.0000000000000591
6La lumière bleue nocive induit du stress oxydant et limite les défenses antioxydantes. Cette lumière contribue donc à accélérer le vieillissement rétinien : Marie et al., Cell Death and Disease, 2018 / Arnault, Barrau et al., PlosOne, 2013. // Traitement Crizal Prevencia® ou/et matériau Eye Protect System® contribuent à filtrer la lumière bleu-violet nocive : coupe au moins 20% de la lumière
bleue nocive (380 nm - 455 nm) pour un verre Stylis.

7Selon la morphologie, la distance aux objets et les directions du regard.

Vous aimerez aussi :

La vue des enfants 7 min. de lecture

La vue et les écrans : comment protéger les yeux des enfants ?

Aujourd’hui plus que jamais, nos enfants passent moins de temps dehors et plus de temps sur les écrans. Même si les appareils numériques sont très utiles pour apprendre et s’amuser, ils peuvent aussi avoir un impact sur leur santé visuelle à long terme. Voici comment leur permettre de profiter de tous les bénéfices des écrans, tout en protégeant leurs yeux.

La vue des enfants 3 min. de lecture

Repérez les troubles de la vue de votre enfant

Comment repérer rapidement les troubles de la vue de votre enfant ? Bébé, il pose son premier regard sur le monde...en voilà un cap important dans sa vie. Certains comportements chez lui peuvent néanmoins être synonymes de problèmes de vue et vous alerter. Apprenez à en identifier les signes !