Défauts et pathologies des yeux 3 min. de lecture

Le strabisme

Partager sur

Les personnes qui louchent peuvent recourir à des verres correcteurs, de la rééducation et de la chirurgie pour retrouver un bon confort de vision.

LES CAUSES ET LES EFFETS DU STRABISME

Le strabisme est un trouble visuel qui se repère facilement dès l’enfance. Si les yeux de bébé se coordonnent peu à peu durant les premières semaines, un strabisme persistant au-delà du 5e mois doit alerter les parents.
Ce défaut visuel est souvent causé par un déséquilibre des muscles responsables des mouvements du globe oculaire. Le parallélisme des axes du regard s’en trouve alors perturbé, de façon intermittente ou permanente. Le strabisme peut être convergent, divergent ou vertical, et toucher un œil ou les deux.

Le strabisme provoque souvent une vision doublée (diplopie). Pour compenser cette gêne, le corps tente d’ignorer l’image supplémentaire en réduisant le fonctionnement d’un œil : le strabisme se prolonge alors d’une amblyopie.
 

Strabisme divergent

QUELLES SOLUTIONS POUR CORRIGER LE STRABISME ?

Pour corriger le strabisme, il faut recourir à des verres correcteurs qui renforceront l’accommodation de l’œil.
Selon les situations, une rééducation et le port journalier d'un cache sur le verre, voire parfois sur l'oeil, contribuent à faire travailler chaque œil.
En dernier recours, la chirurgie permet d’intervenir directement sur le muscle.