Défauts et pathologies des yeux 5 min. de lecture

La presbytie

Partager sur

Vous ressentez des difficultés à voir de près, des gênes lorsque vous lisez ou utilisez votre smartphone ? Et si c’était la presbytie ? Cette évolution naturelle de la vue nous concerne tous après 40 ans. Elle se corrige facilement à l’aide de verres progressifs qui s’adaptent à votre mode de vie en toute simplicité.

1. Qu’est-ce que la presbytie ?

La presbytie touche près de 30 millions de Français. Il s’agit d’une évolution naturelle de la vue qui touche toute la population à partir de quarante ans. Avec l’âge, le cristallin perd une partie de son élasticité et de sa capacité d’accommodation. L’œil ne parvenant plus à restituer une image nette, le presbyte éprouve alors des difficultés à voir de près. Vous êtes gênés pour lire un livre ou pour consulter votre smartphone. Vous êtes obligés de tendre les bras, de grossir les caractères sur vos écrans ou de vous rapprocher de la lumière pour lire. C’est souvent en lisant que les premiers troubles sont constatés.

Si vous reconnaissez les premiers signes de la presbytie, n’attendez pas pour consulter votre ophtalmologiste. Vous pensez avoir besoin de consulter un ophtalmologiste ? Pour en avoir le cœur net, testez votre vue en ligne.

Tout savoir sur la presbytie

2. Comment évolue la presbytie ?

La presbytie est traduite sur votre ordonnance de lunettes par la mention VP, pour Vision de Près, ou Add, pour Addition, suivie du signe plus et d’un chiffre allant de +0,25 à +3,50 dioptries. Cette addition continue d’augmenter avec l’âge, mais elle tend à se stabiliser aux alentours de 60 ans. Il est intéressant de noter que les défauts visuels préexistants chez un presbyte (myopie, hypermétropie ou astigmatisme) ne retardent ou n’accélèrent en rien l’apparition ou le développement de la presbytie. Par ailleurs, le fait de ne pas porter ses lunettes ne ralentit pas la progression de la presbytie, mais peut au contraire causer une fatigue visuelle excessive.

3. Comment corriger la presbytie

Les solutions pour compenser la presbytie sont multiples. Côté verres de lunettes, toutes n'offrent pas le même niveau de confort ou la même esthétique :

 

  • Les verres simples de lecture pour la vision de près rempliront la seule fonction de loupe mais ne permettront pas de voir net au-delà de la vision de près. Il est donc nécessaire d’enlever ses lunettes pour une vision intermédiaire ou de loin.
  • Le verre mi-distance soutient le porteur dans sa vision de près, mais aussi dans sa vision intermédiaire. Il permet donc de lire et de distinguer les personnes proches de vous. En revanche, il ne convient pas à la vision de loin. Il est donc nécessaire d’ôter ces lunettes pour conduire, pour les activités de plein air ou encore pour regarder la télévision. 
  • Les verres progressifs constituent aujourd’hui la solution la plus confortable pour corriger la presbytie. Ils permettent de retrouver une vue naturelle à toutes distances, de près, en vision intermédiaire ou de loin, et effacent les signes de l'âge (par rapport aux verres double-foyers par exemple). On peut porter ses lunettes dans n’importe quelle activité quotidienne sans avoir à jongler d’une paire de lunettes à l’autre. C’est la solution adoptée par plus de deux-tiers des presbytes en France.

Comme des millions de porteurs qui ont testé et approuvé les verres Varilux®, choisissez vous aussi la première marque de verre progressif au monde : 60 ans d'innovation au service de votre vue. Conçus pour répondre à vos besoins et évoluer avec votre mode de vie, ils sauront vous accompagner pour passer le cap de la presbytie sans changer vos habitudes. Mais celui qui en parle le mieux, c’est votre opticien, qui vous expliquera pourquoi choisir Varilux® et quel verre de la gamme vous correspond le mieux.

4. Comment fonctionne le verre progressif ?

Contrairement aux verres unifocaux pour lesquels la correction est identique sur toute la surface du verre, le verre progressif offre différentes puissances de corrections sur sa surface, selon la vision sollicitée : la vision de près, la vision intermédiaire ou la vision de loin. 

Lorsqu'on est presbyte, le verre progressif permet d'avoir une bonne vue en vision de loin, en vision intermédiaire, mais également en vision de près. Le tout avec une seule paire de lunettes !

Le passage d’une distance de vision à une autre se fait donc « progressivement ». Ainsi, il est possible de conserver la même paire de lunettes pour toutes vos activités.

À NOTER

Le verre progressif peut parfaitement prendre en charge la presbytie lorsqu’elle s’ajoute à un autre défaut visuel comme la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

5. Quel verre progressif choisir pour ses activités ?

Vous faites du sport, vous conduisez, vous bricolez ou vous aimez les activités de plein air ? À chacune de vos activités correspond un verre progressif répondant plus spécifiquement à votre besoin. Adopter une deuxième paire de lunettes de qualité, en complément d’une paire principale, peut permettre de répondre à vos besoins spécifiques.

 

  • Sport : pour une vision optimale en mouvement et une meilleure perception des contrastes, demandez des verres Varilux® Sport.
  • Activités de plein air : Varilux® Sun Max allie protection UV et confort de vision.
  • Conduite : pour une vision nette à toutes les distances, de votre tableau de bord aux panneaux de circulation, choisissez les verres Varilux® Road Pilot II, également adaptés à la conduite de nuit.
  • Bricolage ou jardinage : pour vos loisirs ou vos activités professionnelles, protégez vos yeux avec des lunettes de sécurité adaptées à votre vue, grâce à Varilux® ProSafety.
  • Pour les écrans : parce que les écrans sont omniprésents dans nos vies, au travail comme pour nos loisirs, les verres progressifs Varilux® Digitime intègrent une technologie innovante, "la zone de vision ultra-près". Cette zone de vision spécifique dans le bas du verre soulage les efforts de vision à très courte distance, par exemple devant un smartphone.
Votre opticien vous guidera pour trouver les verres progressifs les plus adaptés à vos usages et modes de vie, et vous aidera à vivre l’arrivée de la presbytie dans les meilleures conditions. TROUVER UN OPTICIEN

Vous aimerez aussi :

Défauts et pathologies des yeux 5 min. de lecture

Reconnaître les premiers signes de la presbytie

Vous avez plus de quarante ans ? Il vous arrive de plus en plus souvent de devoir éloigner votre livre ou votre smartphone pour parvenir à lire… Au point que vous finissez par avoir l’impression de ne pas avoir les bras assez longs ? Il s’agit probablement de la presbytie. Pas d’inquiétude à avoir : tout le monde devient presbyte, et cette évolution naturelle de la vue se corrige facilement.