Défauts et pathologies des yeux 5 min. de lecture

La myopie

Partager sur

La myopie est un trouble de la vue qui se traduit par une vision floue de loin et nette de près (ou nette de très près, en cas de forte myopie). Elle se corrige parfaitement bien grâce à des verres de lunettes amincis, si la myopie est moyenne ou forte. Selon une étude récente, la prévalence de la myopie en 2000 était de 22,9% de la population mondiale. Elle sera à 50% en 2050*.
La myopie

Quelles sont les principales causes de la myopie ? Pourquoi sommes-nous myopes ?

Dans la grande majorité des cas, la myopie est due à un oeil trop long. Il faut savoir que lorsque vous regardez quelque chose, l'image de l'objet est censée se former sur la rétine. Chez un myope, l'image se forme en avant de la rétine. Résultat : le cerveau reçoit une image floue des objets éloignés. Dans certains cas plus rares, une déformation de la cornée (cornée trop courbée) peut être la cause d'une myopie.

Cette déformation de l'oeil peut être due à plusieurs facteurs : 
  • La génétique : il a été démontré que la génétique est une des causes de la myopie. Un enfant dont les deux parents sont myopes a, par exemple, 6 fois plus de chances de le devenir un jour. Ceci étant, si l'hérédité est en cause, l'origine génétique exacte n'a pas encore été déterminée. 
  • Notre environnement : des études montrent également que le manque d'exposition à la lumière naturelle peut perturber la croissance de l'oeil, et ainsi favoriser le développement de la myopie.
  • Nos habitudes de vie : nos habitudes de vie, et donc de vision, sont directement impliquées dans l'apparition de ce défaut visuel. Les chercheurs ont en effet observé une hausse impressionnante des cas de myopie chez les générations Y et Z. En cause, une vision de près trop sollicitée au quotidien. Entre autres raisons, le temps passé devant les écrans (smartphone, tablettes, ordinateurs, télévision...) a considérablement augmenté, sur-sollicitant notre vision de près et favorisant, par conséquent, l'apparition de la myopie. On observe également ce phénomène chez les étudiants, qui passent généralement beaucoup de temps à travailler (lire, écrire, ...) en vision de près. Ce phénomène est appelé la "myopie étudiante".

En définitive, c'est la combinaison de tous ces éléments qui provoque la myopie. D'ailleurs, on estime que d'ici 2050, avec l'évolution rapide et radicale de nos modes de vie, la moitié de la population mondiale sera myope*. A noter qu'en 2000, la myopie ne concernait qu'un quart de la population mondiale. 

Evolution de la myopie : comment freine-t-on la myopie ? Peut-on stabiliser la myopie ?

Aujourd’hui, on peut prévenir l’apparition de la myopie en s’exposant davantage à la lumière extérieure. Mais il n’a pas été clairement établi que cela ralentissait la progression de la myopie. L’évolution de la myopie dépend également de l’âge de son apparition. En effet, plus la myopie apparaît tôt, plus elle progresse vite et atteint des niveaux élevés. En Chine par exemple, les premières myopies apparaissent autour de l'âge de cinq ans, et ces mêmes myopies vont se stabiliser vers les -6.00 / -8.00 dioptries, avec un risque pathologique. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, heureusement.  

En savoir plus :

Myopie et presbytie : à partir de 40 ans, les myopes deviennent-ils également presbytes ?

La presbytie est liée au vieillissement du cristallin, quel que soit le défaut visuel. Les myopes voyant bien de près peuvent, dans certains cas (tout dépend de l’âge et du niveau de myopie), se passer de leurs lunettes pour continuer à voir net de près… Mais doivent vite les remettre pour voir net de loin. Les verres progressifs restent donc la meilleure solution pour éviter ces acrobaties et pour voir net à toutes distances après 40-45 ans, sans changer ou retirer puis remettre sa paire de lunettes.

En savoir plus : 

Conduite de nuit : pourquoi la nuit, suis-je davantage gêné pour conduire ?

On parle de myopie nocturne. Le manque de lumière, les éblouissements dus aux phares des voitures et des éclairages urbains, sans compter la difficulté à jauger les distances (la nuit, la pupille se dilate davantage et altère l’appréciation de la profondeur de champ) rendent notre vision nocturne plus gênante et pénible

Myopie de l'enfant : comment puis-je savoir si mon enfant est myope ?

PrioritéMyopie

Dès le primaire, voire même en maternelle, si les parents d’un enfant sont myopes, il est recommandé de consulter un ophtalmologiste afin d’identifier et de corriger sans tarder une éventuelle myopie. Les principaux symptômes caractéristiques de la myopie chez un enfant sont :

  • Difficulté à lire le tableau en classe.
  • Echec / découragement lors des sports collectifs.
  • Rapprochement excessif pour dessiner, écrire.
  • Plissement des paupières pour mieux voir.

Que votre enfant soit myope ou non, l’essentiel est qu’il passe le moins de temps sur les écrans : cette activité sollicite en effet beaucoup la vision de près et demande de gros efforts d’accommodation, qui peuvent à la longue, entraîner la formation d’une myopie. On parle aussi de myopie de l’étudiant, qui progressera rapidement si le myope de fait pas de pauses régulières (passer du temps dehors à voir la lumière du jour).

Testez votre vue

Lunettes pour myope : comment dois-je choisir ma paire de lunettes ?

Quelles lunettes choisir quand on est myope ? Les meilleurs conseils pour bien choisir sa paire de lunettes :
  • Votre myopie est légère, en-dessous de 1,5 dioptrie : aucune restriction dans le choix de montures ne s’impose à vous : percée, extra-large, semi-invisible (avec un fil nylon en bas de la monture), métal ou acétate, etc. Faites comme il vous plaira.
  • Votre myopie est moyenne, jusqu’à 6 dioptries : grâce aux verres amincis, le choix d’une monture reste très ouvert pour s’accorder au style que vous aimez. Un verre correcteur de myope est concave, c’est-à-dire, plus épais sur les bords qu’en son centre, et son épaisseur augmente avec le degré de correction. Mais avec un verre aminci, on peut diminuer jusqu'à 40%** son épaisseur par rapport à un verre ordinaire. Certaines montures permettent de cacher plus aisément cette épaisseur disgracieuse : une lunette de taille raisonnable permettra à l’opticien de tailler le bord le plus épais du verre optique, une lunette en acétate dont les bords épais masqueront la tranche du verre.
  • Un verre aminci diminue l’épaisseur du verre, mais aussi l’effet d’optique qui fait apparaître l’œil plus petit derrière le verre. Une monture portée très proche du visage contribue aussi à diminuer cet effet. 
  • Si votre myopie est forte : une monture avec des verres de petite taille vous sera plus recommandée et une monture dite percée (sans contour de métal ou d’acétate) vous sera déconseillée.

Dans tous les cas, demandez conseil à votre opticien pour trouver la meilleure solution optique (et esthétique). 

En savoir plus :

 

*Holden BA, Fricke TR, Wilson DA, et al. Global Prevalence of Myopia and High Myopia and Temporal Trends from 2000 through 2050. Ophthalmology 2016. **Comparaison de l'épaisseur de deux verres Essilor de même prescription et d'indices différents.