Défauts et pathologies des yeux 4 min. de lecture

L'hypermétropie

Partager sur

L’hypermétropie est un défaut visuel. Elle peut être source de fatigue oculaire et, chez les enfants, signe de strabisme. L’hypermétropie peut être corrigée grâce à des verres de lunettes et des lentilles. À quoi est due l’hypermétropie ? Comment savoir si vous êtes hypermétrope ? Peut-on être hypermétrope et astigmate ? Faisons le point sur ce trouble de la vue.
Accès rapide
  1. Qu’est-ce que l'hypermétropie ?
  2. Pourquoi est-elle fréquente chez l'enfant ?
  3. Quels sont les signes de l'hypermétropie ?
  4. Peut-elle se révéler à l'âge adulte ?
  5. Quel est votre degré d'hypermétropie ?
  6. Existe t-il des lunettes pour hypermétrope ?

Qu’est-ce que l’hypermétropie ? 

L’hypermétropie est un défaut visuel causé le plus souvent par un œil « trop court ». Dans un œil hypermétrope, la distance entre la cornée, située à l’avant de l’œil, et la rétine, située à l’arrière, est insuffisante. Résultat, lorsque l’œil est au repos, le point de netteté se forme en arrière de la rétine au lieu de se former exactement sur celle-ci. L’image vue serait donc floue si le cristallin, la lentille naturelle de l’œil, qui change de forme pour faire une « mise au point », ne faisait aucun effort d’accommodation. Dans certains cas plus rares, l’hypermétropie n’est pas due à un œil trop court mais à une anomalie dans la forme de la cornée ou du cristallin.

Pourquoi est-elle fréquente chez les enfants ? 

La plupart des enfants naissent avec une hypermétropie car leurs globes oculaires n’ont pas terminé leur croissance et sont trop courts. Il s’agit d’une hypermétropie physiologique qui ne nécessite pas forcément de correction lorsqu’elle est faible, mais doit être corrigée si elle est plus importante. 

Si l’hypermétropie est modérée ou forte, l’enfant peut ressentir une fatigue visuelle. Lorsqu’elle est forte et non corrigée, l’enfant aura tendance à loucher (strabisme). Il est donc important de faire contrôler assez tôt la vue de son enfant, d'autant plus si l'un des membres de la famille est hypermétrope.

L’hypermétropie chez l’enfant disparaît le plus souvent d’elle-même autour de l’âge de 10 ans. Il peut toutefois arriver qu’elle ne disparaisse pas ou pas complètement.

Quels sont les signes de l'hypermétropie ? 

Une hypermétropie faible passe souvent inaperçue, particulièrement chez les enfants et les jeunes adultes. Leurs yeux la compensent naturellement par un effort d’accommodation et leur vue reste nette. Lorsqu’il est plus important, ce défaut visuel peut être à l’origine de différents symptômes, comme par exemple : 

  • Votre vision de près est soit floue, soit nette mais vous devez faire des efforts pour lire.
  • Vous souffrez de maux de tête après un travail sollicitant votre vision de près de façon prolongée comme après une journée passée devant un écran d’ordinateur.
  • Vous ressentez des signes de fatigue oculaire en fin de journée.
  • Vous avez les yeux qui piquent, une sensation de tiraillement oculaire ou une sensibilité à la lumière.

La raison de cette fatigue visuelle est l’effort d'accommodation accompli par les yeux hypermétropes. L’accommodation est le phénomène de mise au point, permettant de ramener l'image sur la rétine et la voir nette. L'hypermétrope doit fournir un effort d'accommodation plus important pour voir net qu'une personne qui ne l’est pas.

Selon le degré du défaut et surtout lorsque que la vision de près est sollicitée, cet effort est la source de migraines, de maux de tête et peut troubler la vue.

➔ TESTER SA VUE EN LIGNE

Peut-elle se révéler à l’âge adulte ?

L’hypermétropie légère ou modérée peut ne poser aucun problème et rester très discrète jusqu’à la quarantaine. De nombreuses personnes commencent à ressentir ses symptômes après 40 ans, en même temps qu’apparaît la presbytie

En cause, le vieillissement naturel de votre cristallin. Le cristallin perd progressivement sa souplesse au cours de la vie et sa capacité d’accommodation devient moins efficace. Votre hypermétropie qui était jusque-là compensée peut alors être « révélée ». Vision floue de près, fatigue oculaire, maux de tête… Pour votre confort visuel, vous avez alors besoin de porter des lunettes en permanence. 

Quel est votre degré d’hypermétropie ? 

Pour connaître votre degré d’hypermétropie, vous devez déchiffrer les puissances prescrites par votre ophtalmologiste sur votre ordonnance de lunettes.

L'hypermétropie se caractérise par une puissance positive (donc précédée d'un +). Ex : +2.50 dioptries. Votre hypermétropie est dite faible ou modérée si elle est inférieure à +3.00 dioptrie, et forte si elle est supérieure à +3.00 dioptries.

Vous pouvez aussi être hypermétrope et astigmate, ou bien hypermétrope et presbyte par exemple. Les défauts visuels peuvent malheureusement s'additionner entre eux, mais heureusement, tous peuvent se corriger. 

Existe-t-il des lunettes pour hypermétrope ? 

L’hypermétropie peut être détectée au cours d’un examen de la vue traditionnel. Si elle est gênante, l’ophtalmologiste peut prescrire des verres de lunettes convergents ou convexes (verres à puissance positive) pour la corriger.

Pour corriger votre hypermétropie, choisissez d'abord des lunettes de vue adaptées à votre correction, vos besoins visuels et à vos activités. Vous passez beaucoup de temps sur votre ordinateur ou votre smartphone ? Vous pouvez opter pour les verres Eyezen® par Essilor. Conçus pour la vie connectée, ils soulagent vos yeux de la fatigue oculaire, notamment en vision de près, et contribuent à les protéger de la lumière bleue nocive1. Les verres Varilux seront plus adaptés pour les presbytes.

Demandez conseil à votre opticien. Il saura prendre en compte vos caractéristiques personnelles et vous aidera à choisir le type ou le design de verre, le matériau, le traitement et la teinte qui offriront la combinaison idéale.

➔ PRENDRE RENDEZ-VOUS

1La lumière bleue nocive induit du stress oxydant et limite les défenses antioxydantes. Cette lumière contribue donc à accélérer le vieillissement rétinien : Marie et al., Cell Death and Disease, 2018.

Vous aimerez aussi :

Défauts et pathologies des yeux 3 minutes min. de lecture

Vision de près floue : presbytie ou hypermétropie ?

La presbytie est une difficulté à voir net de près liée à l’évolution naturelle de l’œil avec l’âge. L’hypermétropie implique également une vision de près floue. Pourtant, si ces deux troubles visuels ont des effets similaires, leur cause est différente. On vous explique comment les reconnaître.