Défauts et pathologies des yeux 2 min. de lecture

L'astigmatisme

Partager sur

Parfois difficile à repérer, l’astigmatisme est un défaut visuel pourtant fréquent. Il se manifeste notamment par des images déformées sur les côtés et par la confusion de caractères proches. Mais pas d'inquiétude : des verres correcteurs permettent de corriger ce défaut de la vision. Comment expliquer l’astigmatisme ? Quels sont les signes qui doivent vous alerter ? Quels sont ses différents degrés ?

Qu’est-ce que l’astigmatisme ?

L’astigmatisme est le défaut visuel le plus fréquent après la myopie. Il est généralement dû à une déformation ou à une irrégularité de la cornée, la partie transparente à l’avant du globe oculaire. Au lieu d’être parfaitement ronde, la cornée d’un œil astigmate présente un défaut de courbure.

Schéma illustrant l'astigmatisme, défaut visuel caractérisé par une vision alternée de près comme de loin.

Plus rarement, l’astigmatisme peut être causé par un défaut de courbure du cristallin, la lentille naturelle de l’œil. Ces deux parties du globe oculaire, cornée et cristallin, peuvent aussi chacune présenter un défaut dans un même œil astigmate. 

Ces formes irrégulières empêchent les rayons lumineux de converger en un point unique au fond de l’œil sur la rétine pour former une seule image nette. Au lieu de cela, les rayons se focalisent à deux endroits différents. Conséquence : le cerveau ne peut pas interpréter l’image de façon nette et précise. De près comme de loin, pour un même objet observé, l'œil produit deux images qui se superposent et qui sont vues en double

L’astigmatisme peut être acquis 

L’astigmatisme est généralement présent durant l’enfance et évolue peu au cours de la vie. Mais il arrive qu’il soit acquis dans certains cas. Il peut être causé par une blessure reçue sur la cornée à la suite d’un accident. Il peut découler d’un processus de cicatrisation après une infection ou une greffe de cornée. L’astigmatisme peut aussi être lié à un kératocône, une maladie oculaire déformant progressivement la cornée.

Qu'est-ce que l'astigmatisme ?

Quels sont les signes de l’astigmatisme ? 

La déformation ou l'irrégularité de la cornée peut être plus ou moins importante, ce qui influe sur la perception de ses symptômes. C’est aussi ce qui va déterminer le degré de ce défaut visuel. Un astigmatisme très léger ne cause aucun problème de vue et peut passer inaperçu

Une personne astigmate voit les contours des objets qu’elle regarde et les lignes (verticales, horizontales et obliques) un peu flous ou troubles, en vision de près comme de loin. Elle a du mal à percevoir les éléments peu contrastés. La périphérie des images qu’elle voit est déformée. Elle a tendance à confondre certaines lettres et certains chiffres semblables. Parfois, sa sensibilité à la lumière augmente et elle est plus facilement éblouie

L’astigmatisme lorsqu’il n’est pas corrigé peut générer une fatigue oculaire : des maux de tête fréquents, un picotement des yeux… Une personne astigmate peut aussi avoir tendance à loucher. Ces signes se manifestent particulièrement après avoir sollicité sa vision de près durant de longues heures, à la fin d’une journée de travail sur écran ou après avoir lu un livre par exemple. 

Enfin, l’astigmatisme est souvent mis sur le compte de la fatigue. En effet, contrairement à une personne myope ou presbyte, un astigmate voit généralement plus ou moins bien, de près comme de loin selon les moments. 

Vous ressentez un de ces symptômes ? 

➔ TESTEZ VOTRE VUE EN LIGNE

Comment repérer l’astigmatisme chez votre enfant ? 

Un jeune enfant aura du mal à reconnaître les symptômes visuels de l’astigmatisme et à les décrire. Toutefois, certains comportements peuvent vous mettre sur la piste de ce défaut visuel. Votre enfant peut ne pas parvenir à écrire sur les lignes, dessiner de travers, confondre certaines lettres lors de leur lecture, ou certains chiffres se ressemblant. C’est pourquoi les enfants astigmates rencontrent parfois des difficultés d’apprentissage dans la lecture et le calcul. Pour ne pas passer à côté d’un trouble de la vue chez votre enfant, il est recommandé de faire contrôler sa vue tous les ans.

Quels sont les différents degrés d’astigmatisme ? 

Sur une ordonnance de lunettes, l’astigmatisme est exprimé par un chiffre, une puissance entre parenthèses, qui s'exprime en dioptrie, suivi d’un degré. La dioptrie fait référence à la puissance de l'astigmatisme, le degré fait référence à son axe, c’est-à-dire à son orientation. 

Par d'exemple, la mention OD - 3,00 (- 2) 90° indique pour l’œil droit :

  • Une myopie de 3 dioptries.
  • Un astigmatisme de 2 dioptrie à 90 degrés.

L’astigmatisme peut être faible, moyen ou fort

  • L’astigmatisme est faible entre 0 et 1 dioptrie.
  • L’astigmatisme est moyen entre 1 et 2 dioptries.
  • L’astigmatisme est fort au-delà de 2 dioptries.

Enfin, l’astigmatisme peut aller de pair avec un ou plusieurs autres défauts visuels : la myopie, l’hypermétropie et la presbytie.

Comment corriger l’astigmatisme ?

L’astigmatisme est le plus souvent repéré et mesuré à l’occasion d’un examen de la vue de base. Il peut être corrigé grâce à des lunettes équipées de verres toriques.

Votre opticien vous aidera à choisir les meilleurs verres correcteurs selon votre mode de vie. Vous passez du temps devant vos écrans ? Pour éviter la fatigue oculaire qui peut en découler et filtrer une partie de la lumière bleue, vous pouvez opter pour nos verres Eyezen®. Conçus pour la vie connectée, ils vous offrent un meilleur confort visuel, notamment en vision de près.

➔ TROUVEZ UN OPTICIEN