Acheter ses lunettes 5 min. de lecture

Quels professionnels de santé s'occupent de votre vue ?

Partager sur

Aujourd'hui, en France, 7 adultes sur 10 portent des lunettes ou des lentilles de contact. Les troubles de la vision sont les atteintes sensorielles les plus courantes dans notre pays ! Mais bien qu'elles soient fréquentes, ces atteintes peuvent toutefois être efficacement corrigées. Au quotidien, les professionnels de la vision sont à vos côtés pour diagnostiquer et trouver des solutions techniques à tous vos problèmes de vue.

Ophtalmologiste: le médecin des yeux

L'Ophtalmologiste est le référent médical de votre parcours de santé visuelle. Il le coordonne, le pilote et l’anime. Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie... quel que soit votre défaut visuel, c'est en premier lieu vers l’ophtalmologiste que vous devez vous tourner.

Sa mission : diagnostiquer votre vue via une série d'examens cliniques visant à évaluer la performance visuelle et prescrire une correction appropriée. L'ordonnance remise à l'issue de la visite précise si vous devez vous rendre par la suite chez :

- L'opticien, pour le port de lunettes et de lentilles.
- L'orthoptiste, pour des séances de rééducation.
- Le pharmacien, pour des traitements thérapeutiques occasionnels (conjonctivite, allergie, etc.).
- Le chirurgien, pour les opérations laser de la myopie ou de la presbytie.

Notre conseil : n’attendez pas que votre vue baisse pour prendre rendez-vous chez votre ophtalmologiste. Idéalement, une visite s'avère indispensable tous les 12 à 18 mois.

quand consulter son ophtalmologiste - quand faire controler sa vue

Opticien : à la fois technicien et visagiste

L’Opticien-Lunetier est le professionnel de santé qui améliore, maintient, restaure et protège votre vision par l’intermédiaire d’équipements optiques (lunettes, lentilles) délivrés dans le cadre d’une prescription médicale. Il est par ailleurs, habilité et équipé pour réaliser l'examen de votre vue en magasin. Professionnel qualifié et indépendant, l'opticien vous apporte des solutions techniques, pratiques et esthétiques s'adaptant à vos besoins visuels. Pour cela, il doit tenir compte de nombreux facteurs tels que vos conditions de travail, l'écart entre vos yeux et votre nez, vos loisirs, mais aussi, vos goûts et votre budget !

Après vous avoir conseillé et guidé dans vos achats, l'opticien se charge de commander les verres au fabricant et de les tailler afin qu'ils s'adaptent à la monture choisie, un travail de haute précision, car la correction doit être parfaitement centrée c’est à dire placée exactement face à chacun de vos yeux !

Aujourd’hui, pour améliorer votre performance visuelle, les verres correcteurs sont de plus en plus complexes et nécessitent de la part de l’opticien une mise en oeuvre ultra-précise. Les équipes d'opticiens travaillant avec Essilor sont donc amenées à effectuer des formations régulières pour vous offrir le meilleur des innovations optiques. Découvrez le label OPTICIEN ENGAGÉ™. Enfin, l'opticien doit ajuster la monture à votre visage pour vous offrir un confort optimal.

L'orthoptiste : le kinésithérapeute de vos yeux

L'orthoptiste est un professionnel paramédical qui assure le dépistage, la rééducation et la réadaptation des troubles sensoriels et moteurs des yeux, comme le strabisme, la paralysie oculomotrice, ou encore la malvoyance. S'il est souvent amené à s'occuper d'enfants, l'orthoptiste peut toutefois intervenir à tous les âges de la vie. Il aide notamment les personnes dont les troubles visuels entravent la vie professionnelle, ou les seniors dont les problèmes de vue peuvent restreindre l'autonomie. Un rôle qui vient donc compléter la tâche des opticiens et des ophtalmologistes :

Sachez que suite au Décret n°2020-475 du 24 avril 2020, les orthoptistes peuvent, dans le cadre exclusif d'un renouvellement de verres de lunettes, réaliser un examen de la vue et renouveler et / ou adapter votre correction visuelle selon les conditions suivantes : 

  • L'ordonnance date de moins d'un an pour les patients âgés de moins de 16 ans. De moins de cinq ans pour le patients âgés de 16 à 42 ans. Et de moins de trois ans pour les patients âgés de plus de 42 ans
  • Il n'existe aucune contre-indication médicale et l'ophtalmologiste ne s'y est pas opposé en le mentionnant sur son ordonnance (mention spéciale).
  • Les éventuelles modifications doivent être notifiées à l'ophtalmologiste.