Acheter ses lunettes 2 min. de lecture

Le remboursement des lunettes

Partager sur

Reste à charge, réforme 100% santé, complémentaire santé...Décryptage de notre système de santé optique en France et de son actualité à venir à partir de Janvier 2020.

La sécurité sociale est d'abord incontournable et obligatoire.  Ensuite interviennent les Complémentaires Santé (assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance). Ces deux organismes se complètent pour vous permettre d’obtenir des remboursements sur vos frais d’optique. 

Les règles de calcul

La Sécurité sociale prend en charge une petite partie du prix de vos lunettes en fonction de votre âge, du type de verres et de votre correction. Ce taux est appelé Base de Remboursement (BR).
Pour les moins de 18 ans, la monture est remboursée à 60 % sur une base de 30,49 € alors que les verres ont une base de 12,04 € à 66,62 € en fonction de la correction.
Pour les plus de 18 ans, le taux baisse considérablement : la monture n’est remboursée qu’à 60 % sur une base de 2,84 € et les verres ont une base de remboursement allant de 2,29 € à 24,54 €. Une monture pour les moins de 18 ans permet donc un remboursement de 18,29 € contre 1,70 € pour les plus de 18 ans !

Afin d’obtenir ce remboursement, vous devez obligatoirement disposer d’une prescription de moins de 3 ans et d’un numéro de Sécurité Sociale.

Les Complémentaires Santé ont différentes manières d'exprimer le remboursement de vos lunettes :

- Sur la base d’un pourcentage : fixé en fonction de la base du remboursement de la Sécurité Sociale. On peut ainsi imaginer un pourcentage fixé à 200 % de la base du remboursement pour une monture adulte, soit 200 % x 2,84 € = 5,68 € de remboursement.

- Le remboursement forfaitaire : certaines mutuelles offrent un forfait annuel pour les frais d’optique. Celui-ci varie en fonction de l'organisme et du type de contrat.

- Sur la base du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (PMSS) : pour certains organismes, le taux de remboursement est calculé en fonction du PMSS, soit 3377 € en 2019. Pour un taux de 15 %, on rembourse donc 506,55 €.

Le système du tiers-payant

Le tiers-payant vous permet de ne pas avancer les frais engagés. Si votre complémentaire santé et votre opticien vous proposent ce service, vous ne paierez pas ou qu’une partie du prix de vos lunettes, puisque le remboursement est déjà pris en compte !

De la visite chez l'ophtalmologiste au fonctionnement de votre complémentaire santé, nous vous expliquons pas à pas comment obtenir le remboursement de vos lunettes.

Comprendre le remboursement de votre paire de lunettes