Les 3 étapes à suivre avant de changer de lunettes

 

Accès rapide
  1. Faites un état des lieux de votre vue
  2. Vérifiez si votre ordonnance est valide
  3. Consultez le bon professionnel 

ÉTAPE 1 : FAITES UN ÉTAT DES LIEUX DE VOTRE VUE

Quel que soit votre défaut visuel (myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie) ou votre problème de vue, il est essentiel de préserver vos yeux pour bénéficier d'un confort visuel optimal. Pour vous en assurer, testez régulièrement votre vue en réalisant nos examens de vue en ligne gratuits. Une manière simple et rapide de faire un état des lieux de vos performances visuelles[1]. Si votre vision a évolué malgré le port assidu de votre équipement optique, cela peut signifier que vos verres de lunettes ne sont plus adaptés et que votre correction visuelle n'est plus tout à fait la bonne. Il est peut-être temps d'en changer ? 

ÉTAPE 2 : VÉRIFIEZ SI VOTRE ORDONNANCE EST VALIDE

Vous savez désormais si la dernière ordonnance de lunettes délivrée par votre ophtalmologiste est toujours valide, ou non. En cas de besoin, vous savez également vers quel professionnel de la vue vous devez vous tourner pour renouveler votre équipement optique. Quoi qu'il en soit, si vous ressentez une gène, ne laissez pas traîner : consultez un professionnel de la santé visuelle dès que possible.

ÉTAPE 3 : CONSULTEZ LE BON PROFESSIONNEL DE LA FILIÈRE OPTIQUE

Notez qu'un verre correcteur de lunettes est un dispositif médical qui nécessite une ordonnance ophtalmologique. Aujourd'hui, pour l'achat de nouveaux verres de lunettes, vous n’avez plus systématiquement besoin d'une nouvelle ordonnance. Votre opticien peut renouveler vos verres de lunettes de vue en se basant sur la dernière ordonnance émise par votre ophtalmologiste. 

TROUVEZ UN OPTICIEN

L'ordonnance ophtalmologique doit néanmoins répondre à certains critères : l’ophtalmologiste ne s’y est pas opposé en le mentionnant sur son ordonnance initiale[2] (mention spéciale) et vous répondez aux critères définis par la loi[3]. S'il s'avère que votre ordonnance n'est plus en cours de validité, vous devrez impérativement passer par la case ophtalmo et prendre rendez-vous. 

TROUVEZ UN OPHTALMO

[1] Nos tests de vue en ligne permettent de détecter un éventuel trouble de la vision (myopie, astigmatisme, hypermétropie) ou les signes de la presbytie (à partir de 40 ans), mais ne remplacent pas une visite chez un professionnel de la vue. Seul un professionnel de la santé visuelle est à même de réaliser un bilan ou un diagnostic précis et complet de votre vue. [2] Lorsque votre ophtalmologiste vous délivre son ordonnance, il est susceptible d'y inscrire une mention spéciale. Cette mention spéciale précise la durée maximum de validité de votre ordonnance ophtalmologique. Ci-après les mentions spéciales pouvant figurer sur votre ordonnance : "Non renouvelable", "Valide 3 mois", "Valide 6 mois", "Valide 12 mois", "Valide 18 mois", "Valide 24 mois". [3] Si vous avez moins de 16 ans, la dernière ordonnance doit dater de moins de 1 an. Si vous avez entre 16 et 42 ans, la dernière ordonnance doit dater de moins de 5 ans. Si vous avez plus de 43 ans, la dernière ordonnance doit dater de moins de 3 ans.