Une question ?
On vous rappelle

Essilor vous rappelle

enfant-portant-des-lunettes-pour-lutter-contre-les-troubles-visuels

Une vision corrigée, gage d'une
meilleure réussite scolaire

Les problèmes de vue entraînent
des difficultés d’apprentissage.
Donnez à votre enfant toutes ses chances de réussir.

zoom-sur-des-yeux-en-reeducation-visuelle

Longue vue
sur l'école

80 % des informations liées à l’apprentissage passent par la vue (1).

Entre la lecture d’un livre, d’un tableau noir, d’un écran d’ordinateur, la vie de l’écolier exige de grandes capacités visuelles.

Si l’enfant voit mal, il relâchera son attention et risque de se décourager. Pourtant, selon l’AsnaV (Association nationale pour l’amélioration de la Vue), 1 élève de primaire sur 4 présente un trouble visuel qui peut conduire à des difficultés d’apprentissage (1).




(1) Baromètre de l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue, 2014

Vision et
apprentissage

Le système visuel de l’enfant se développe progressivement jusqu’à l’âge de 6 ans et se stabilise à 12 ans.

Pour assurer la réussite scolaire de votre enfant, il est donc recommandé de consulter un ophtalmologiste dès la maternelle, puis à chaque rentrée scolaire. Plus les éventuels troubles visuels seront détectés tôt, et plus ils seront faciles à corriger et sans conséquence sur la scolarité.

Il est donc essentiel d’apprendre à reconnaître les signes d’un éventuel défaut visuel de votre enfant. Un enfant décrit comme « rêveur », sujet à des maux de tête ou plus à l’aise à l’oral qu’à l’écrit doit vous inciter à consulter un ophtalmologiste. Des résultats scolaires inégaux constituent eux aussi un signal d’appel.

En cas de troubles fonctionnels comme le strabisme, l’orthoptiste jouera un rôle complémentaire à celui de l’ophtalmologiste. Il rééduquera et réadaptera le système visuel de votre enfant. Si l’enfant consulte suffisamment tôt, cette rééducation des yeux permettra de corriger un défaut visuel précoce.

Enfin, il faut dédramatiser la visite chez l’ophtalmologiste. Expliquez à votre enfant qu’il n’est pas malade et que l’examen est totalement indolore. En cas de prescription d’une correction visuelle, laissez votre enfant choisir le modèle et la couleur de monture qui lui plaît.

Plus les lunettes seront confortables et à son goût, et plus l’enfant s’y fera vite. Il sera aussi très rassurant pour l’enfant de recevoir des explications sur l’utilité des lunettes, pourquoi pas en lisant avec lui des livres pour enfants consacrés au sujet.

  • fille-en-echec-scolaire-du-a-des-troubles-visuels
  • enfant-equipe-de-lunettes-pour-une-reeducation-des-yeux
  • deux-enfants-ayant-des-difficultes-d-apprentissage-scolaire

Quelles lunettes
pour vos enfants ?

Parce que les enfants passent 3 fois plus de temps à l’extérieur que les adultes, il est indispensable de les équiper de lunettes qui les protègent à 100 % contre les UV. Face aux écrans de plus en plus présents, il peut être également utile de penser prévention, avec des verres qui filtrent la lumière bleu-violet émise par les écrans.

Une monture solide, assortie de verres anti-reflets et résistants aux rayures, est dans tous les cas incontournable.

Voilà pourquoi Essilor a conçu les verres correcteurs « AirWear Junior Crizal Prevencia » qui assurent à la fois une protection contre les chocs, les rayures, les UV, la lumière bleu-violet et le vieillissement prématuré des yeux.