Une question ?
On vous rappelle

Essilor vous rappelle





Une journée dédiée à l'amélioration de la vue

Introduction-article-text.jpg

La mauvaise vision, un fléau mondial

Depuis 1998, à l'initiative de l'Organisation Mondiale de la Santé, l’ensemble des acteurs de la filière visuelle se mobilisent à travers le monde pour sensibiliser chacun à l‘importance d’une bonne vision, chaque deuxième  jeudi du mois d’Octobre, lors de la Journée Mondiale de la Vue.

En effet, le constat est préoccupant : selon l'OMS, 30% de la population mondiale, soit 2.5 milliards d'individus, souffrent d’une mauvaise vision non corrigée. Les défauts visuels non corrigés peuvent avoir de multiples conséquences. Maux de tête, fatigue visuelle, difficulté de concentration sont des plaintes fréquentes. Mais au-delà, les répercussions  socio-économiques sont souvent sous-estimées. Nous pouvons citer le ralentissement de l’apprentissage scolaire, l’augmentation de l’accidentologie, la difficulté d’insertion ou encore la diminution de la performance au travail.

Une mauvaise vision peut aussi cacher un problème de santé nécessitant une prise en charge particulière. En dépistant régulièrement sa vue, il est possible de retarder ou de traiter des pathologies qui pourraient aller, dans certains cas, jusqu’à la malvoyance.

Les pays industrialisés sont-ils mieux protégés des problèmes de vue ?

Si une vision non ou mal corrigée est  plus fréquente dans les pays au développement économique moins avancé, elle n’en demeure pas moins une préoccupation en France où nous sommes confrontés à de nouveaux modes de vie, à des avancées technologiques majeures mais aussi, à l'évolution démographique de la société. Ainsi, l’exposition importante à la lumière bleue liée à l’usage intensif des écrans de toutes sortes, ou encore aux UV de la lumière naturelle, sont des facteurs de risque de l’apparition de maladies  comme la cataracte ou la DMLA. Mais également, rappelons-nous qu’en France, 20% des accidents routiers sont liés à un problème visuel*.

*ETUDE SNOF 2013 

Article-item-visuel-1.jpg

Avec la Journée Mondiale de la Vue, et conformément à la mission du Groupe Essilor, améliorer la vision pour améliorer la vie, le 13 octobre 2016 sera synonyme de multiples actions de notre part.

Pour sensibiliser l’opinion sur l’importance de préserver son capital visuel grâce à la prévention, et de réaliser régulièrement des tests de vue, Essilor lance la campagne mondiale "Love to See Change". Avec cette campagne, Essilor invite les populations du monde entier à prendre l'engagement de faire tester leur vue. Pour chaque engagement pris, Essilor reversera 1 dollar* à différentes initiatives œuvrant en faveur d'une bonne vision pour les populations défavorisées ou mal desservies à travers le monde.

En France, Essilor mobilise ses opticiens et ses équipes pour proposer des contrôles visuels gratuits et inciter chacun à prendre soin de ses yeux et à s'engager en faveur de la santé visuelle. Vous aussi participez à cette grande initiative mondiale et contribuez à l'amélioration de la vue au niveau mondial.

Rejoignez le mouvement LOVETOSEETHECHANGE

Pour retrouver les opticiens partenaires de la campagne "Love to see change" et faire un contrôle visuel gratuit, cliquez ici

* Pour les 100 000 premiers participants

VT-JMV-2.png

Faire contrôler sa vue
est primordial

Il est recommandé de faire contrôler sa vue auprès d'un professionnel de la vision :

- tous les 5 ans avant 45 ans

- tous les 2 ans après 45 ans

- tous les ans pour les enfants

Et tous les ans si vous êtes atteint d'une pathologie

Si vous  portez des lunettes, pensez à faire régulièrement vérifier et ajuster votre paire de lunettes (monture et verres), afin de bénéficier de performances visuelles optimales.