Une question ?
On vous rappelle

Essilor vous rappelle

reverberation-des-uv-sur-la-neige-creant-un-eblouissement

Protéger ses yeux
pendant les sports d’hiver

On oublie encore trop souvent de bien protéger
ses yeux pendant les séjours aux sports d’hiver.
Voici quelques conseils de prévention
pour que la montagne reste un plaisir.

eblouissement-et-reflet-du-soleil-dans-la-neige

La montagne droit
dans les yeux

La neige réfléchit 80 % des UV transmis par le soleil et la proportion des UV augmente de 10 % tous les 1000 mètres d’altitude.

Sans protection adaptée, l’épithélium (la couche protectrice de la cornée) s’altère rapidement, avec le risque de provoquer une ophtalmie des neiges. Véritable coup de soleil oculaire, cette inflammation de la cornée se traduit par une douloureuse sensation de brûlure, des yeux rouges et larmoyants.

A plus long terme, l’exposition aux UV peut entraîner des pathologies plus graves : lésions oculaires, cataracte précoce ou cancer de la peau en bordure de l’œil.

Des lunettes pour
tous les skieurs

Bien protéger vos yeux est donc indispensable pour profiter pleinement des sports d’hiver.

Le niveau de protection doit être adapté à chaque âge. Par exemple, le cristallin des enfants filtre moins bien les UV, si bien que 80 % de l’exposition aux UV intervient avant 18 ans. A la montagne, il est donc essentiel d’accorder une attention particulière aux yeux des enfants.

De leur côté, les adultes font souvent l’erreur d’oublier que les rayons ultra-violets restent aussi nocifs par temps couvert. La protection doit donc rester permanente, et non pas uniquement par temps ensoleillé.

Enfin, avec l’âge, on devient plus sensible à la lumière et les mécanismes de défense naturelle sont moins performants. Là encore, une protection demeure indispensable.

Attention, tous les verres solaires ne se valent pas. Certains verres teintés réduisent uniquement la luminosité, mais ne filtrent pas les UV. Ils représentent un réel danger car derrière des verres teintés, votre pupille réagit un peu comme en faible luminosité : elle se dilate et laisse donc entrer davantage d'uv, lesquels peuvent abîmer le cristallin, voire la rétine (et les yeux des enfants sont bien plus perméables aux uv que les yeux des adultes).
Or, une surexposition aux UV peut avoir de graves conséquences, comme l’apparition précoce de la cataracte (opacification du cristallin).


Et seuls des verres polarisants peuvent stopper l’éblouissement lié à la réverbération de la lumière sur la neige.

L’indice E-SPF (Eye Sun Protection Factor) reste le meilleur moyen de vraiment connaître le niveau de protection anti-UV de vos lunettes. Il varie de 5 à 50 selon le degré de protection UV des verres. Pour les sports d’hiver, un indice E-SPF 50+ est fortement recommandé.

Enfin, pour les enfants comme pour les adultes, la monture doit envelopper le visage et couvrir intégralement les yeux, y compris sur les côtés. Dans tous les cas, la qualité de la protection passe avant l’esthétique de vos lunettes pour ne pas mettre votre vue en danger.

  • SS1.png

Focus sur les
verres polarisants

Les verres polarisants sont le « Must » pour profiter pleinement de vos vacances au ski. La technologie polarisante appliquée aux verres Xperio absorbe la lumière polarisée et laisse passer la lumière utile.

Cela évite l’éblouissement, améliore la perception des couleurs et des contrastes.

Voilà pourquoi Essilor a développé une gamme de verres polarisants « Essilor Xperio », disponibles en 8 teintes et pouvant bénéficier d’un indice de protection E-SPF 50+.