Une question ?
On vous rappelle

Essilor vous rappelle

jeune-fille-souriante-qui-porte-des-lunettes SB_Intro1_Kids-17-_1104x412_portrait-of-teen-SB_Intro1_Kids-17-_1104x412_portrait-of-teen-MOBILE.jpg

Le remboursement
de vos montures
et de vos verres

Décryptage de notre système
en France.

jeune-fille-dans-un-parc-lisant-un-livre-avec-ses-lunettes

Comment sont remboursées
vos lunettes ?

La Sécurité sociale est d'abord incontournable et obligatoire.  Ensuite interviennent les Complémentaires Santé (assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance). Ces deux organismes se complètent pour vous permettre d’obtenir des remboursements sur vos frais d’optique.

Les règles
de calcul

La Sécurité sociale prend en charge une petite partie du prix de vos lunettes en fonction de votre âge, du type de verres et de votre correction. Ce taux est appelé Base de Remboursement (BR).

Pour les moins de 18 ans, la monture est remboursée à 60 % sur une base de 30,49 € alors que les verres ont une base de 12,04 € à 66,62 € en fonction de la correction.
Pour les plus de 18 ans, le taux baisse considérablement : la monture n’est remboursée qu’à 60 % sur une base de 2,84 € et les verres ont une base de remboursement allant de 2,29 € à 24,54 €. Une monture pour les moins de 18 ans permet donc un remboursement de 18,29 € contre 1,70 € pour les plus de 18 ans !

Afin d’obtenir ce remboursement, vous devez obligatoirement disposer d’une prescription de moins de 3 ans et d’un numéro de Sécurité Sociale.

Les Complémentaires Santé ont différentes manières d'exprimer le remboursement de vos lunettes :

- Sur la base d’un pourcentage : fixé en fonction de la base du remboursement de la Sécurité Sociale. On peut ainsi imaginer un pourcentage fixé à 200 % de la base du remboursement pour une monture adulte, soit 200 % x 2,84 € = 5,68 € de remboursement.

- Le remboursement forfaitaire : certaines mutuelles offrent un forfait annuel pour les frais d’optique. Celui-ci varie en fonction de l'organisme et du type de contrat.

- Sur la base du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (PMSS) : pour certains organismes, le taux de remboursement est calculé en fonction du PMSS, soit 3269 € en 2017. Pour un taux de 15 %, on rembourse donc 490,35 €.

  • cout-d-une-mauvaise-vision

Le système du
tiers payant

Le tiers-payant vous permet de ne pas avancer les frais engagés. Si votre complémentaire santé et votre opticien vous proposent ce service, vous ne paierez pas ou qu’une partie du prix de vos lunettes, puisque le remboursement est déjà pris en compte !

Les étapes de votre
remboursement

De la visite chez l'ophtalmologiste au fonctionnement de votre complémentaire santé, nous vous expliquons pas à pas comment obtenir le remboursement de vos lunettes.

infographie-des-differentes-etapes-de-remboursement-pour-lunettes Infographie-_remboursements_D_V2.jpg
lunettes-avec-verres-correcteurs-beneficiant-du-traitement-crizal

Marque

Crizal

Protégez votre capital vue

Marque

Varilux

Découvrez toute notre gamme

verres-progressifs-varilux

Les 5 étapes clés
du remboursement

De la visite chez l'ophtalmologiste au fonctionnement de votre complémentaire santé, nous vous expliquons pas à pas comment obtenir le remboursement de vos lunettes.

Etape 1 : La visite chez l'ophtalmologiste.

Indispensable, elle permet le dépistage des maladies de l’œil, de contrôler sa vue, de déterminer la correction requise et d'obtenir la prescription médicale
nécessaire à la délivrance et au remboursement de vos futures lunettes.

Droit de regard 

Depuis 2007, vous pouvez vous adresser directement à votre opticien pour un renouvellement de lunettes, sous conditions.


Etape 2 : Choix de l'opticien.

C'est le professionnel de la vue qui vous conseille et vous guide dans le choix des verres et des montures dont vous avez besoin.

Choisir un opticien avec lequel vous êtes en confiance est déterminant dans votre parcours de santé.

Droit de regard

Vous pouvez demander des verres Essilor chez tous les opticiens français : en effet, ceux-ci vous délivreront un certificat d'authenticité accompagnant vos verres Essilor.


Etape 3 : Chez l'opticien.

Si votre Complémentaire santé le permet, l'opticien peut vous proposer le tiers payant. Cela vous permet de ne régler qu'une partie (ou rien) de votre facture.

Droit de regard 

Attention ! Le remboursement de l'Assurance maladie est souvent limité et ne couvre qu'une partie du coût de vos lunettes. Ce montant est fixé d'après un pourcentage variable, fixé selon certains critères.


Etape 4 : Obtenir le remboursement de votre complémentaire santé.

Plus de 90% des Français disposent d'une complémentaire santé. Pour obtenir le remboursement de votre complémentaire santé, vous devez avoir été préalablement remboursé par l'Assurance maladie :

- Ce remboursement est automatique si vous bénéficiez de la télétransmission de votre complémentaire via le système NOEMIE (Norme Ouverte d'Echanges Maladie avec les Intervenants Extérieurs)

- Dans le cas contraire, il doit être sollicité en envoyant à votre complémentaire le relevé de remboursement de l'assurance maladie.

Droit de regard

- Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent proposer une complémentaire santé à leurs salariés, prise en charge au moins à 50% par l'employeur.

- La réforme des contrats responsables évolue et instaure un niveau minimum (de 50 à 200 euros) et maximum (de 470 à 850 euros) de remboursement pour les dispositifs médicaux, dont les lunettes optiques. Le remboursement des montures est, de son côté, plafonné à 150 euros. La réforme autorise également un remboursement de la complémentaire santé tous les deux ans. L'entrée en vigueur de ces mesures a commencé le 1er avril 2015, et sa mise en conformité interviendra le 31 décembre 2017 au plus tard.

A noter : Si le contrat n'offre pas de garantie optique au-delà des tarifs de responsabilité, la prise en charge n'est pas limitée.