Une question ?
On vous rappelle

Essilor vous rappelle

verres-optiques-superposes-l-un-sur-l-autre verres-optiques-superposes-l-un-sur-l-autre

Recherche et
santé
visuelle

La santé des yeux
est un sujet de préoccupation pour tous.
Essilor participe à l’effort de recherche
en créant
des solutions innovantes.

vue-d-un-paysage-avec-des-verres-essilor

Santé visuelle
et recherche appliquée

La santé visuelle est l’objet de recherches appliquées, prenant en compte de nombreux paramètres comme les mouvements de tête, la mobilité des yeux de chaque personne, la relation entre le regard et la correction optique.

Tous ces paramètres contribuent à approfondir les champs d’expertise d’Essilor, sur les designs de verre, les surfaces, les matériaux et les traitements. Car le verre est un produit à la fois très complexe et sophistiqué.

La recherche en optique :
une recherche appliquée

Réparties à travers le monde, les équipes de recherche d’Essilor comptent quelque 500 chercheurs. Ces scientifiques travaillent à la conception de solutions permettant d’améliorer les capacités visuelles. De nouveaux produits sont ainsi pensés, puis fabriqués, afin de répondre aux besoins de chaque personne.

Aujourd’hui, la recherche en développement pratiquée par les laboratoires des fabricants de verre ne se focalise plus seulement sur la correction « simple » des défauts et pathologies de la vision.

De nombreuses études ont mis au jour l’importance de la prévention pour préserver à plus long terme le capital vue des porteurs.

Auparavant mal connue, la Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) fait désormais l’objet de toutes les attentions, de même que la protection contre les UV et la lumière bleu-violet.

Essilor a par exemple développé un indice, l’E-SPF, qui permet de mesurer la protection réelle offerte par un verre à l’égard des UV (en prenant en considération les rayons frappant la face avant, mais aussi arrière du verre).

Les études comportementales des porteurs et de leur physiologie ont également mis au jour de nouveaux enjeux de recherche, pour adapter toujours plus les verres aux spécificités de chaque utilisateur.

Les verres les plus technologiques prennent désormais en compte l’œil directeur du porteur, ou encore intègrent certaines de ses habitudes (pour voir de côté, a-t-il plutôt l’habitude de tourner la tête ou de bouger les yeux ?).

Les laboratoires s’intéressent enfin aux évolutions des sociétés et des modes de vie, cherchant notamment à élaborer des solutions optiques à la vie connectée et à l’exposition toujours plus importante de nos yeux aux écrans.

Plusieurs milliers de brevets ou de demandes ont ainsi été déposés par Essilor au cours des dernières années.

  • jeune-homme-souriant-avec-des-lunettes

Le souci
de l’humain

La recherche chez Essilor, c’est d’abord le souci de l’humain. Par exemple, la prouesse que vient de réaliser l’équipe des verres spéciaux, pour un photographe slovaque. Ce quinquagénaire souffrait d’une très forte myopie, associée à une amblyopie, un kératocône, et des lésions traumatiques suite à un accident. Aucun fabricant n’avait su répondre à cette prescription extrême.

Pour ce patient hors normes, l’avancée technologique des équipes d’Essilor a permis de concevoir et de fabriquer des verres pour une prescription de -104 dioptries ! Avec ses nouvelles lunettes, le patient peut désormais vivre normalement et exercer sa profession dans les meilleures conditions.

lunettes-avec-verres-correcteurs-beneficiant-du-traitement-crizal

Marque

Crizal

Protégez votre capital vue

Marque

Varilux

Découvrez toute notre gamme

verres-progressifs-varilux
verres-speciaux-essilor

Solution

Verres spéciaux Essilor

Pour les très fortes corrections